Posts

Paris, An III

31 mars 2014 23:46

Déjà deux ans que je suis dans cette ville, presque dans cet appartement.

Quand je suis arrivée à Paris, Camille m’avait précédé de quelques semaines, et Claire m’a suivi quelques semaines plus tard. Je me souviens que tout s’était fait en même temps.

Camille est rentrée à Lyon depuis 9 mois. Claire a posé aujourd’hui sa démission pour partir s’installer à Londres. Moi, je tiens, ça va.

Je ne sais même plus s’il y a quelqu’un qui lit ce blog. Peut-être avez-vous comme moi abandonné vos agrégateurs de flux RSS, las d’entendre le vent du désert souffler sur la pge « Blogs ». La petite communauté dans laquelle s’inscrivait ce blog s’est dispersée. Je n’écris plus ici moi non plus.

C’était le post inintéressant du soir, merci.

Bilan 2013

15 décembre 2013 20:22

Ca non, on peut pas dire que je poste beaucoup ici, mais ma vie a repris un nouveau souffle, à peu près vers cet été, j’ai l’impression que ça sent un peu, non ?

En 2013, mon meilleur investissement aura sans conteste été cette robe à paillettes bleue avec un tutu noir, achetée en soldes au H&M de la rue de Rivoli (enfin un des H&M de la rue de Rivoli), à la base pour me déguiser (en Donna Summer) pour l’anniversaire de Vinsh, et puis je l’ai remise pour l’anniversaire de Milei K et puis je l’ai remise pour le concert d’Arcade Fire au mois de novembre, et puis voilà. Ca a été trois moments chouettes de 2013, en plus j’ai pu recycler mes fleurettes de Donna Summer pour Arcade Fire mais personne n’a immortalisé ce moment, c’est un peu triste, alors que j’ai plein de photos de moi avec les cheveux soigneusement crêpés par Fabulous F, et puis il y a aussi plein de photos de mes paillettes à l’anniversaire de Solenne, dont mes chaussures.

Voilà, en 2013 je n’ai pas pris de leçon de vie comme en 2012, j’ai observé pourtant des gens en prendre, j’en observe d’autres changer, évoluer vers des choses qui ne me font pas plaisir mais c’est la vie et j’y peux rien, en 2013 j’ai un peu renoncé à certaines choses, courir derrière des gens qui s’en souciaient peu finalement, faire confiance sous prétexte qu’on se connait depuis longtemps, non, j’ai arrêté ça je préfère maintenant passer du temps à connaitre des gens nouveau.

Ma robe à paillettes bleue est en train de sécher dans la salle de bain. Je l’ai suspendue sur un cintre au-dessus de ma baignoire, cette année Vinsh a décidé que pour son anniversaire on devait venir en fluo, je vais donc devoir sûrement m’acheter une nouvelle robe, je me demande si elle m’accompagnera toute l’année elle aussi.

Glander à Paris

21 août 2013 13:13

J’ai été exaucée, la température se maintient, l’été reste là, j’ai l’impression que ca faisait une éternité que c’était pas arrivé.

Du coup, j’ai gardé quelques jours de vacances pour rester à Paris, il y a un an ça m’aurait terrorisé mais aujourd’hui ça me plait bien. J’ai envie de rien faire à Paris, d’où le lancement de mon programme “Glander à Paris”.

  • Aller trainer aux Pères Popu, oui, même si Kate Blush n’est pas là
  • Aller trainer aux autres terrasses organisées, sur le toit de la cité de la mode, au Point FMR, à la bellevilloise, voire même à Glazart
  • Finir de faire la peinture
  • Aller à la bibliothèque
  • Lire les Notes de Boulet, qui m’ont fait marrer cet été
  • Trainailler Pelouse de Reuilly
  • Aller manger dehors avec des amies
  • Boire des coups avec d’autres
  • Piqueniquer à la Villette
  • Faire des barbecues à la maison
  • Aller faire de la gym suédoise dehors
  • aller voir la maison Le Corbusier dans le 13ème
  • je sais plus, d’autres trucs encore.

Oh non, ça, on a pas des vies des faciles.

L’été dans la ville

5 août 2013 22:44

Je regretterai toujours un peu de ne pas avoir réussi à tenir un peu mieux ce blog, d’y faire part plus souvent de mon état d’esprit, pour en garder une trace.

On croit souvent que les choses sont acquises, et puis ça passe.

Au cours de ma première année à Paris, j’ai pris une sacrée leçon, une leçon que la vie c’est la vie, qu’elle est plus forte que toi et qu’elle contrecarrera toujours tes rêves les plus planifiés.

J’avais des exemples, des phrases toutes faites, c’était devenu une certitude rassurante, j’en ai parlé beaucoup autour de moi et les gens étaient d’accord, c’était bien.

Et puis je me suis rendue compte que d’autres l’avaient décrit avant moi, alors j’ai refusé d’en ajouter une couche.

Maintenant ces textes ont disparus, et mes idées ont glissées, les phrases se sont effacées dans ma tête, et aujourd’hui j’aimerai bien avoir une trace de ça.

Sinon, ça va mieux, je suis sortie et j’ai bu de l’alcool ces dernières semaines, j’ai fait du vélo, j’ai marché très tard dans la rue, il faisait chaud, c’était bien.

Je voudrais que l’été dure toujours pour ça.

33

8 juillet 2013 20:34

Je m’en veux souvent de ne pas écrire plus ici, parce c’est bien d’avoir une trace, après.

Je voulais faire un post pour vous faire comprendre que je suis pas très heureuse, mais je crois que vous le savez déjà.

Concentrons-nous sur l’un des rares moments cools de 2013 : Chilly Gonzales à Pleyel.

Mon coeur a fondu, je suis très fière de lui parce que son concert n’était pas un concert de hispters, mais de jeunes gens en couple très bien mis et très plein de grands sacs de soldes (et aussi, en ce qui concernait ma voisine de gauche, une haleine à base d’ail).

C’était très bien.

Mais c’est un peu tout.

Viaduc

12 mai 2013 21:03
  • Moules : Ok
  • Crêpes : Ok
  • Courir comme des débiles sur la plage : ok
  • Bière(s) : ok
  • Fraises : ok
  • Sardines grillées : ok

A part ça, ma nièce est adolescente et c’est pas toujours marrant, et mon neveu lit Tintin « Pour s’entraîner pour l’école » et me récite tous les dinosaures qu’il connait (avec leurs caractéristiques et leur régime alimentaire, et aussi s’ils sont de la même famille ou pas) et ça dure des heures. Je pense le surnommer bientôt « Ross Geller ».

Bisous.

Ah oui, et aussi, je suis allée au meilleur vide-grenier depuis au moins, pfffou, 3 ans à vue de nez, j’y ai rencontré des gens avec des goûts musicaux exquis et un grenier trop plein, à qui je n’ai malheureusement pas acheté assez de disques, et j’y ai également acquis une patère années 70s/design industriel (?) et un bac à glaçons en forme de pomme, mais cassée, ceci uniquement pour pouvoir dire à Paris “Oui, mais j’ai eu le lot pour 10 euros, c’est rien du tout par rapport aux pris parisiens”.

Et aussi pour pouvoir suspendre mes manteaux dans l’entrée.

Chô.

Du métropolitain

30 mars 2013 19:27

J’avais mentalement  préparé un top 5 des trucs les plus dégueulasses vus dans le métro (composés essentiellement de gens mangeant des choses, comme des raviolis vapeurs froids et flasques, ou des graines de tournesols – en recrachant ensuite soigneusement les débris dans un mouchoir en papier).

Mais cet après-midi, j’étais assise à côté d’une fille qui a soudain perdu la boule maintenant en place son piercing de la langue. Elle a donc retiré ce qu’il restait dudit piercing, puis l’a finalement remis (sans la boule manquante, donc). Comme je partais, elle avait entrepris de retirer une de ces boucles d’oreilles pour remplacer, me semble-t-il, la partie manquante de son piercing. Je tremble de savoir ce qu’il se serait passé si elle avait retrouvé la boule égarée dans le wagon.

Dans ces conditions, il est inutile que je m’étale sur les cinq items de la liste que je vous avais préparé.

Considération métropolitaine

18 mars 2013 21:31

Que la RATP décide d’occuper les voyageurs sur le quai en proposant des petits jeux sur les murs, moi je veux bien.

Un quizz pour faire deviner les noms des stations, avec trois niveaux de difficultés, trois indices à chaque fois, sur le papier, c’est plutôt une bonne idée.

Mais faire deviner Voltaire à la station Voltaire, est-ce que ça a vraiment un intérêt ?

Les ordinateurs

17 mars 2013 22:56

J’ai toujours eu un faible pour les garçons anglais, surtout quand ils portent des costumes.

The Computers – Disco Sucks (Official Video) from One Little Indian Records on Vimeo.

Bientôt, en haut de chez nous.
(Oui, ce post s’adresse plus à Kate Blush qu’aux autres.)

Un an après

0:44

C’est marrant, j’écris un post sur Cameron Crowe et Sex and the city, et un an après je le linke dans un article qui parle de Cameron Crowe et de Carrie Bradshaw.

Comme quoi, les choses n’ont pas beaucoup bougées finalement.